Entreprendre au Québec : Montréal mise sur l’intelligence artificielle (article paru dans l’express)

Entreprendre au Québec : Montréal mise sur l’intelligence artificielle (article paru dans l’express)

Entreprendre au Québec : Montréal mise sur l’intelligence artificielle (article paru dans l’express)

Entreprendre au Québec : Montréal mise sur l’intelligence artificielle

Alors que la France se cherche encore une stratégie dans l’intelligence artificielle, le Canada en a déjà fait sa priorité. Et Montréal s’impose déjà comme un pôle mondial.
Article paru dans l’express. Écrit par Philippe Renault, publié le 

Il s’appelle Yoshua Bengio, il est l’un des pionniers mondiaux en matière de deep learning (apprentissage profond en français), une technologie permettant aux machines d’apprendre seules, et il fait la fierté de l’université de Montréal (UdM). Ce professeur du département d’informatique et recherche opérationnelle est convaincu « que l’intelligence artificielle connaîtra l’une, sinon la plus forte croissance économique des décennies à venir ». L’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (Mila) qu’il dirige est déjà le plus grand laboratoire au monde en la matière. « Si nous prenons les bonnes décisions, nous pourrons devenir au Canada, et à Montréal en particulier, le centre d’action mondial de cette croissance », s’enthousiasme ce chercheur d’origine française.  

Montréal rassemble déjà la plus importante communauté de scientifiques en milieu académique à travailler sur le sujet: ils sont environ 150 chercheurs, entre l’université de Montréal et l’université McGill, dont quelques unes des stars mondiales. « Nous sommes assaillis de demandes de collaboration, c’est complètement fou », déclare Yoshua Bengio. Il faut dire qu’à leur sortie, les étudiants n’ont aucun problème à trouver du travail n’importe où dans le monde et leur salaire annuel atteint rapidement les six chiffres. Afin de les inciter à rester au Québec une fois leurs études achevées, l’université de Montréal, Polytechnique Montréal et HEC Montréal ont décidé de s’associer pour créer l’Institut de valorisation des données (Ivado). 

 

 

 

About the Author

Leave a Reply

error: Content is protected !!