X

Vous souhaitez rester informé sur le sujet ?
Inscrivez-vous à notre infolettre :

← Retour au blog

Inscriptions scolaires en février. Comment faire avant d’arriver?

Inscriptions scolaires en février. Comment faire avant d’arriver?

Au Québec, les inscriptions scolaires pour les enfants de plus de 5 ans se font en février. C’est donc le bon moment pour vous en parler et vous aider si vous n’êtes pas encore arrivés au Québec.

Survol sur le système scolaire au Québec

Les enfants doivent avoir 5 ans au 30 septembre de l’année pour commencer l’école. Avant cet âge, ils iront en garderie. 

La première année de l’école primaire, soit quand l’enfant a 5 ans est une année en classe maternelle. Elle est suivie de six années en primaire qui sont validées par des examens ministériels (2ème, 4ème et 6ème année).

Le secondaire vient ensuite et ce,  pour une durée de cinq ans. Les enfants ont alors 12 ans. Dès la quatrième année de secondaire, ils peuvent s’orienter vers un programme scientifique/math selon leurs capacités et leur projet professionnel.

Après le secondaire, les jeunes Québécois vont en grande majorité au CEGEP (Collège d’enseignement Général et Professionnel), soit pour un cursus pré-universitaire de deux ans, soit pour une formation technique de trois ans.

C’est donc après le CEGEP que l’étudiant peut entrer à l’Université.

Soulignons qu’il existe aussi des centres de formation professionnelle.

Système public et système privé

L’adresse du domicile conditionne le choix de l’école. C’est la carte scolaire.

Les inscriptions se font auprès des commissions scolaires, lesquelles peuvent être francophones ou anglophones. Toutefois, les inscriptions dans une école anglophone sont soumises à des conditions d’obtention très strictes et exigent un certificat d’éligibilité

Par ailleurs, la carte scolaire ne s’impose pas pour certaines écoles. C’est le cas pour les écoles alternatives, les écoles avec programmes de francisation, les écoles à orientation artistique, scientifique ou internationale et enfin les écoles spécialisées pour les enfants à besoins particuliers.

Vous pouvez également choisir d’inscrire votre enfant dans le système privé. Les écoles privées québécoises répondent aux mêmes obligations que les écoles publiques tant pour les programmes que pour le choix de la langue. Mais, elles ne sont pas soumises à la carte scolaire.

 

Inscriptions scolaires pour les nouveaux arrivants

Sur les sites internet des Services Scolaires du Québec ou ceux des écoles, vous avez sans doute remarqué que les inscriptions à l’école pour vos enfants se font en février. Mais comment faire quand votre arrivée n’est prévue que dans quelques mois?

Clothilde LauriolNous avons demandé à Clothilde, notre spécialiste en relocalisation de nous faire un point sur le sujet.

« Oui, c’est vrai, les inscriptions aux écoles publiques se font en février, mais cela ne veut pas dire que l’on ne peut pas inscrire ses enfants à un autre moment de l’année.

Pour inscrire son enfant à l’école publique, outre les documents scolaires comme les relevés de notes, il faut être en possession de deux documents essentiels :

  • un statut d’immigration : permis de travail des parents et permis de visiteur des enfants, permis d’étude, résidence permanente…
  • un justificatif de domicile; ici, on dit une preuve de résidence.

Autrement dit, vous devez attendre d’être arrivés, d’avoir vos documents d’immigration et d’avoir une adresse avant d’inscrire votre enfant dans une école publique. »

Et s’il n’y a plus de place dans l’école du quartier?

« C’est assez rare mais en effet, cela peut arriver. Eh bien dans ce cas, le Service Scolaire est dans l’obligation de trouver une place dans une école au plus proche, le transport scolaire sera organisé en conséquence. »

Est-ce la même chose pour les écoles privées?

« Non, pour les écoles privées, les inscriptions débutent en octobre de l’année précédente. Mais là encore, cela ne veut pas dire que vous ne pourrez pas le faire tout au long de l’année. Cela dit,  plus tôt vous procédez à l’inscription,  plus vous aurez de la chance d’avoir de la place. »

Le sujet des écoles est toujours préoccupant pour les nouveaux arrivants, n’hésitez pas à contacter Clothilde, elle a toutes les réponses à vos questions.

En savoir plus