X

Vous souhaitez rester informé sur le sujet ?
Inscrivez-vous à notre infolettre :

← Retour au blog

Restauration rapide et concepts alimentaires, il se passe quelque chose au Québec depuis deux ans

Restauration rapide et concepts alimentaires, il se passe quelque chose au Québec depuis deux ans

Texte rédigé par Xavier Chambon, Président-fondateur de Classe Affaires

Constamment sur la route avec nos clients et toujours à l’affût des commerces qui innovent, j’ai porté mon regard sur 4 à 5 concepts de restauration rapide que je considère comme différents et qui amènent le Québec dans une nouvelle ère en terme d’expérience client dans le marché alimentaire.

Restauration rapide : les «food court» se réinventent 

Centre d’achat Rockland à Montréal

https://centrerockland.com/fr/boutiques-par-categorie/restaurants
Centre Rockland

Même si au Québec on prend 30 minutes pour manger, finis les food court tristounets aux lumières blafardes, dont la seule utilité était de se poser sur un coin de table en formica pour avaler son plat dans du carton. Aujourd’hui, les centre veulent que les clients restent, reviennent et vivent une expérience plus agréable. Même si nous trouvons la plupart des chaînes connues de restauration rapide, elles doivent se fondre dans un décor plus qualitatif qui rehausse l’expérience du dîner (déjeuner) et du souper (dîner). Le centre a également voulu introduire quelques marques locales indépendantes que l’on peut trouver sous forme de foodtruck, apportant une offre nouvelle. Clair, lumineux et surtout agréable avec ses espaces lounge, c’est de bonne augure pour des concepts de restauration rapides européens qui souhaitent s’implanter dans un environnement de qualité.

Time Out Montréal : 16 chefs et restaurateurs pour une clientèle urbaine 

https://www.timeoutmarket.com/montreal/?cid=mon~ppc~market~g
Time Out Montréal

L’arrivée du concept portugais Time Out au centre Eaton de Montréal vient littéralement de propulser les fameux Food court (ou foires alimentaires) au rang des espaces ringards et un peu lugubres. Une idée simple, demander aux meilleurs restaurateurs de Montréal de travailler 10 plats signatures qui peuvent se préparer rapidement. C’est un food court pour les chefs en quelque sorte. Lancé en novembre dernier, le deuxième étage du centre Eaton ne désemplit pas. Une vraie réussite qui montre la tendance. On veut manger vite certes, mais bon, local et dans un environnement de qualité…à bon entendeur…

Esprit marché et consommer local : une tendance qui s’introduit partout

À Québec, le Grand marché remplace le marché du vieux port.

https://www.legrandmarchedequebec.com/fr/
Le Grand Marché de Québec

Depuis son ouverture en juin 2019, le Grand Marché offre une vitrine unique aux commerçants et aux producteurs maraîchers locaux. Un très bel espace dans lequel siège aussi un incubateur alimentaire. Celui-ci permet de travailler les produits et de les tester à la vente, génial !

Galerie de la Capitale, un centre d’achat vraiment différent

Restauration rapide
Galeries de la Capitale

Déjà connu à Québec pour être un centre de qualité qui accueille un espace de divertissement assez incroyable, voilà que le centre à ouvert son propre concept de marché alimentaire, uniquement avec des artisans de la région. Une belle vitrine qui montre la richesse et la diversité agro-alimentaire québécoise.

Même à l’hôtel ! L’esprit marché, le côté artisan local…y est présent

https://www.marcheartisans.com/
Le Marché Artisans

Ouvert le 15 avril 1958, alors le plus grand hôtel de Montréal, le Reine Elizabeth avait besoin d’une cure de rajeunissement pour le rendre plus invitant. Il aura fallu fermer l’établissement pendant un an, investir 148 millions $ pour transformer et donner une nouvelle vie au bâtiment. À l’intérieur de l’hôtel, est né Le marché Artisans. Un concept qui s’ouvre sur la population locale. On le décrit comme un marché épicurien avec des comptoirs de prêt-à-manger, un chocolatier, des produits d’éleveurs québécois, la boucherie et la charcuterie, la rôtisserie, la pizzeria, la pâtisserie et la boulangerie, sans oublier les fromages et bien d’autres douceurs composées de produits locaux et internationaux.

 

En résumé, je m’aperçois que la tendance du bien manger, mieux manger et surtout du manger local, est un courant fort et durable. Tout nouveau concept de restauration rapide qui s’invite sur le marché, doit s’imprégner de cette tendance.  Car les clients sont là. Reste que les prix doivent aussi être au rendez-vous, ce qui n’est pas encore le cas partout.

En attendant, profitons de cette belle offre pour célébrer comme il se doit.

 Joyeux temps des fêtes !